La formule 1 de la branlette

Partager:

Un jeune gars a finalement obtenu de la plus jolie fille du lycée qu’elle veuille bien sortir avec lui. Il l’emmène donc en discothèque un samedi soir, puis dans le courant de la soirée, il la convainc de venir avec lui passer un moment dans la voiture. Là ça commence à devenir torride, sauf que la fille lui dit tout de suite:
– Tu sais, je suis encore vierge et j’ai envie de le rester !

Le gars, sans se démonter :
– Ben, c’est pas grave. Tu vas bien me faire une petite sucette ?

– Hééé non. Pas question que je mette ton truc dans ma bouche !

Un peu refroidi, le gars persévère :
– Une petite branlette alors ?
– Je n’ai jamais fait ça. Dis-moi comment ça se passe…
– Eh bien c’est tout simple. Tu vois les pilotes de Formule 1 quand ils ont gagné une course, ils montent sur le podium, et à ce moment là, on leur donne une bouteille de champagne qu’ils secouent pour éclabousser tout le monde autour d’eux… Eh bien, c’est pareil pour la branlette.

Alors la fille lui répond que c’est « OK », elle le déboutonne et sort l’engin, puis commence à lui imprimer le mouvement de va-et-vient idoine à une fréquence de plus en plus élevée.

Quelques secondes plus tard, le gars laisse s’affaler sa tête sur l’appui-tête, ses yeux se ferment, ses jambes se raidissent… il va jouir c’est sûr
… et au lieu de ça il pousse un cri déchirant de douleur « HAAAAAAAAA »

La fille panique et s’arrête pour demander :
– Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que j’ai fait de mal ?
– ENLÈVE TON POUCE DE L’EXTREMITÉ !

Partager:

Commentaires

commentaire

page-fan-facebook-facteurs-cles-de-succes